Partagez
 

 Winter, pour vous desservir. ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyVen 27 Juil - 10:02


Baskerville Lynn Winter




    âge : Seize ans.
    Nationalité : Anglaise.
    Rang : Ghost.
    Groupe : Jacques a dit « Mangez 30 piments et soumettez-vous à moi. ~ »



Caractère
Winter, c’est la fille qui se demande ce que mangent les humains s’il n’y a pas d’animaux dans Pokémon. ▬ Des questions existentielles, elle s’en pose et pas qu’un peu. Ô que non. Elle vous bombarde de questions plus loufoques les unes que les autres. Toujours à se préoccuper de détails futiles dans tel dessin anime, film ou encore série. Du genre à se demander si Pikachu se nomme Pikachu car justement, il n’arrête pas de dire Pikachu ou s’il n’arrête pas de dire Pikachu du fait qu’il se nomme Pikachu. Ou encore à se demander quand Ash va-t-il enfin grandir et dépasser les dix ans. Il y a aussi le fameux « Pourquoi Canarticho s’appelle Canarticho alors qu’il tient un poireau et non un artichaut ? » qui la perturbe au point de ne pas vous laisser tranquille à moins de lui fournir une réponse qui lui convienne et attention, la demoiselle est capricieuse et la satisfaire n’est donc pas facile. Elle ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de poser une autre question quand l’une d’elles se voit être résolue. Car dans la tête de la concernée, tout ne tourne pas très rond. Elle pense à des choses, mais des choses concernant souvent le monde virtuel, n’accordant que peu d’importance au réel –ou que quand ça l’intéresse. Elle réfléchit alors, beaucoup –oui elle sait réfléchir- à tel anime, par exemple. Et a donc beaucoup de questions à poser car elle trouve toujours des incohérences ou des choses échappant à un spectateur normal. Pour le plus grand malheur de son actuel -ou futur- interlocuteur qui subira par la suite un questionnaire interminable de questions les plus stupides les unes que les autres tellement, qu’à la fin, vous vous demanderez même comment vous vous appeliez. Et tout cela ne cessera que si Winter en décide ainsi, et non autrement. Car Winter est têtue, en plus d’être une grandissime chieuse. Elle pourrait mener un débat qui durerait des heures, le sujet aussi grotesque soit-il. Comme sur le fait que Mario se doit de porter une salopette rouge et que Luigi une salopette verte et non autrement. Les raisons, je laisserai Winter vous les dire dans le cas où la suite vous intéresserez –et il serait d’ailleurs recommandable d’aller consulter un psychologue dans ce cas, sait-on jamais. Et je vous déconseille fortement d’essayer car cela nuirait à votre santé mentale (de mener un débat avec elle, non d’aller consulter un psy si le fait de vouloir connaître les raisons qui font que Mario se doit de porter une salopette rouge et Luigi, une salopette verte et non autrement vous intéresse hein).

Winter, c’est la fille qui change 300 fois d’humeur par jour minimum. ▬ Grande hystérique et éternelle lunatique, sa compagnie en est parfois –ou souvent ?- désagréable. De par son comportement excessif, la demoiselle fait fuir un bon nombre de personnes autour d’elle, inconnus ou non –et c’est justement ce qui est le pire, je crois. Rajoutons aussi le fait qu’elle le fasse de manière totalement involontaire et que cela rend son cas encore plus désespéré qu’il ne l’est déjà. Il faut dire que sa capacité à pouvoir s’énerver sans aucune raison particulière –ou inconnue par l’interlocuteur dans le cas où elle serait en pleine conversation- en dissuade plus d’un d’aller la voir pour faire un brin de causette et sympathiser. Lunatique à un point inimaginable, ses sauts d’humeurs sont imprévisibles et surtout, incompréhensibles pour la plupart des personnes la côtoyant. Winter est d’ailleurs très expressive au niveau du visage, donc deviner ses sentiments est une chose relativement facile si vous êtes attentifs. Quoique, même un idiot pourrait savoir qu’elle est heureuse car il y aurait des signes qui ne trompent pas, comme le sourire radieux collé à son visage ou le petit air d’une chanson plutôt joyeuse et énergétique, fredonné ou chanté avec entrain par la demoiselle. Mais il lui arrive parfois de cacher ses émotions, quand la tristesse vient la submerger par exemple. La plupart du temps, quand ça arrive, elle cherche à s’isoler dans un coin calme et tranquille, à l’abri des regards pour pleurer ou déprimer en silence n’étant pas le genre de personnes confiant ses problèmes sans problèmes (d’accord c’était nul, mais c’était même pas fait exprès, d’abord !) à des personnes de confiance. Disons que Winter, c’est plus la fille qui garde tout pour soi car elle n’aime pas se confier, ou plutôt, n’y arrive pas. Mais, comme je vous l’ai dit plus haut, la jeune fille étant de nature lunatique, il lui arrivera donc de retrouver le sourire et la forme après quelques heures –ensuite, tout dépend de son problème hein, elle ne va pas se remettre à sourire après deux minutes si elle apprend la mort d’un être qui lui était cher, bien entendu.

Winter, c’est la fille qui arrive à écouter du Nyan Cat pendant plus de cinq heures sans devenir folle –elle l’est déjà. ▬ Fille plutôt space, souvent, quand on voit Winter Lynn Baskerville, on l’évite. Question de survie, vous comprenez. Car bon, le fait qu’elle soit complètement folle à lier et qu’elle pourrait se mettre à vous crever les yeux d’un coup, comme ça, sans aucune raison particulière ou encore qu’elle puisse détruire votre santé mentale en quelques minutes de conversations avec la demoiselle, ça en dissuade plus d’un de l’approcher. Elle n’est pas dangereuse dans le genre « Porteuse d’armes et tout le bordel, grosse psychopathe » mais plus comme « Fille bizarre racontant des choses bizarres et agissant bizarrement ». Le genre de fille un peu dans son univers à elle, complètement loufoque et coupé de la réalité, où la logique n’a aucune place. De ce fait, on la retrouve souvent seule ou en compagnie d’une peluche bizarre elle aussi, si ça peut compter. Car même quand on arrive à sympathiser avec elle et à rester ‘normal’, il faut s’accrocher et bien la suivre pour pouvoir tout comprendre. Car cette fille, cette Winter, c’est un cas unique en son genre.

Winter, elle est pleine de choses. Si on devait faire une liste, ça donnerait plus ou moins ça : Fan de Pokémon. ▬ A toujours un paquet de Pocky de n’importe quelle saveur sur elle. ▬ Adore ce qui est sucré et acidulé. ▬ Est hippopotomonstrosesquippedaliophobe, algophobe, astraphobe et coulrophobe (peur des mots trop longs ; peur de la douleur ; peur des orages et des tonnerres et peur des clowns). ▬ Adore écouter des musiques stupides et proclamer au monde entier qu’elle est un panda. ▬ Refuse de sortir sans son portable qu’elle surnomme affectueusement Josh. ▬ Dors toujours avec une peluche (si si) et n’arrive pas à s’endormir sans. ▬ Parle souvent toute seule. ▬ Aime jouer sur les mots et aime souvent détourner le vrai sens des phrases. ▬ A déjà cosplayé Nyan Cat. ▬ Peut avaler quatre paquets de Pringles à la suite.


Physique
Winter, elle a beau avoir seize ans, son physique laisse très nettement penser le contraire –ainsi que son caractère et son âge mental d’ailleurs. De petits bras, de petites jambes, de petits doigts, un visage enfantin, un rire d’enfant, pas très grande … La première fois qu’on la voit, on se trompe souvent. Et elle le prend souvent d’une façon assez mal. Et souvent, vous vous retrouvez avec une bosse sur le crâne ou avec un bleu quelque part. Souvent. En fait, ça arrive carrément toujours. D’où le fait de toujours faire attention à ce que vous dites en sa présence. Le garder pour soi semble la meilleure des solutions. M’enfin, de toute évidence, tant qu’elle ne vous entend pas dire qu’elle ressemble à une enfant de CE1, vous devriez vous en sortir plutôt assez bien. A vos risques et périls si l’envie de faire une remarque sur sa taille ou son physique vous prend par la suite. ~

Un peu –beaucoup- petite, la jeune fille complexe beaucoup sur sa taille minuscule. Il faut dire que, mesurer un mètre cinquante-cinq ne rend pas la vie très facile. Que ça soit dans les métros bondés de monde où, dû à sa petite taille elle est carrément compressée par les géants l’entourant et est sans cesse exposée aux aisselles d’inconnus ne sentant pas la rose, ou encore au supermarché, quand un article est placé beaucoup trop haut sur l’étagère et donc hors de sa portée (ce n’est pas du vécu, PAS DU TOUT OKAY ?) je vous assure, ce n’est pas facile du tout. Pourtant, Winter, elle boit beaucoup de lait ou mange beaucoup de produits laitiers. Mais niet. Nada. Elle ne prend aucun centimètre, ses os persistent à rester tels qu’ils le sont actuellement. Ô malheur, Ô rage, Ô désespoir.

Poids plume, correspondant à celui d’un enfant –tout comme sa taille-, la porter tel un sac à patates sur votre dos pour ensuite la jeter dans une poubelle est tout à fait possible avec elle. *PAN* Mais attention. Elle n’est pas toute maigre, hein. Elle est mince. C’pas pareil. Puis, malgré le fait qu’elle possède une apparence assez frêle, Winter n’est pas en sucre –elle est en marshmallow, en fait, si si. Elle ne possède presque aucune force dans ses petits bras. Même ouvrir le pot de mayonnaise, elle arrive à le faire avec difficulté. Mais il en est tout autre chose de ses jambes. Elle aime donner les coups avec ses jambes, d’où elle tire plus de puissance que ses bras, incapables de faire mal à une mouche. Vous voyez, les coups de pieds, elle a le temps de prendre de l’élan et tout le bordel, donc voilà. Quand elle donne un coup, souvent, c’est un coup avec ses pieds. M’enfin. Bref. Sinon, vous comprenez donc que la jeune fille a un corps d’enfant. En plus d’avoir l’âge mental d’un gosse de cinq ans. Ca promet.

Bon. Du coup, si elle à un corps d’enfant, vous imaginez bien que niveaux courbes … Ce n’est pas encore ça. Une poitrine légèrement naissante, et … C’est tout. Ca se voit à peine en fait (vous avez le droit de rire). Mais elle n’en fait pas du tout un complexe. Au contraire. En fait, elle trouve que c’est moins dérangeant, pour courir, ce genre de choses. Puis ce n’est pas comme si elle voulait plaire. Winter n’a pas de formes et s’en fiche –ou presque. La chose qui la préoccupe beaucoup plus que ne pas avoir de formes, serait de grandir et arrêter de mesurer un mètre cinquante-cinq alors qu’elle a seize ans.

Des cheveux bla.. argentés, pardon et des yeux rouges. Ca court pas les rues, c’est sûr. Et c’est sûrement ce que Winter déteste le plus dans son physique. Elle est fière d’être aussi originale, sortant du lot avec sa chevelure argentée et de ses yeux d’un rouge sang, mais c’est aussi la chose qu’elle déteste dans son physique. Car être différente n’a pas toujours été joyeux. (Voir histoire. /o/) Mais maintenant, ça va mieux. Beaucoup mieux et on peut dire que, ses cheveux et ses yeux sont sa fierté. Et autant vous le dire tout de suite en ce qui concerne la chevelure, ce n’est PAS une teinture. Du naturel, et ouaip. Autant ne pas se méprendre, comme sur son apparence qui donne l’impression que c’est une enfant. Car elle n’aime pas qu’on lui demande si c’est une teinture, ou encore si c’est une perruque ou d’autres conneries dans le genre. Elle réagit de la même façon de quand vous vous méprenez sur son âge. Elle le prend mal. Et vous aussi, bien que ça soit plus physique que psychique, en fait. Donc, pour en revenir à son visage. Winter possède une longue chevelure argentée, lui arrivant au bas du dos et dont, parfois la longueur donne du fil à retordre pour la brosse le matin. De plus, elle n’aime pas les attacher donc elle les laisse souvent détacher (logique..). Pour ses yeux, ne vous inquiétez pas, elle ne descend pas d’une grande ligne de vampires sanglants. Et ce n’est pas non plus des lentilles de contact.Possèdant des traits enfantins, son visage en lui-même est celui d’une enfant. Elle a de longs cils, un nez fin, des joues élastiques et une bouche presque toujours étirée jusqu’aux oreilles, affichant un sourire malicieux.

En ce qui concerne le style vestimentaire, Winter porte de tout. Mais évite les choses trop près du corps et trop disons, moulants ? Généralement, elle aime les larges t-shirts lui arrivant carrément aux genoux, car c’est confortable. Mais elle n’hésitera pas non plus à porter une robe ou une jupe. Tout dépend de son humeur, en fait.


Histoire
Quelle impression auriez-vous, si jamais je vous disais que la jeune fille naquit une nuit d’été ? Ca serait plutôt comique, non ? M’enfin, ce n’est pas le cas. Dommage, hein ? Winter est née un soir d’hiver, soir particulièrement glacial. Et ce n’était pas la première enfant de la famille Baskerville. Eh non. A sa naissance, la première personne qui la porta mise à part l’infirmière fut son grand-frère, Ethan Baskerville, âgé de plus de huit ans que Winter. D’ailleurs, le prénom de la jeune fille fut choisi par lui –sûrement en grand manque d’inspiration ce soir-là. Mais les parents se rattrapèrent avec le deuxième prénom de l’enfant, Lynn. Elle s’appelait donc, Winter Lynn Baskerville.
L’enfance de Winter ne fut pas facile. Se nommer Winter, avoir les cheveux argentés et les yeux rouges, c’était signer son arrêt de mort. A son entrée en maternelle, elle était évitée. Mais ça, au début, ça l’importait peu. C’est à son entrée en primaire que les hostilités commencèrent vraiment. Les moqueries ne stoppaient pas vis-à-vis de son prénom –il eut même une période où Winter bouda son grand-frère pendant un mois, pour l’avoir nommée ainsi-, et elle fut grandement bizutée à cause de son physique. Elle était différente et les autres ne l’acceptaient pas, ne connaissant sûrement pas la tolérance. Et cette différence tuait chaque jour un peu plus Winter, qui se mit même à ne plus vouloir aller à l’école au bout de quelques semaines, réveillant quelques soupçons vis-à-vis des parents, se demandant ce qu’il se passait avec leur fille.
Les semaines passèrent et les brimades diminuèrent, mais elles étaient toujours présentes. Le seul changement positif qu’on pouvait remarquer, était que Winter avait réussi à se faire une amie : Alicia. Les brimades diminuèrent à cause d’elle, qui défendait Winter à chaque fois, chassant les autres et faisant grandir le sentiment d’admiration que ressentait Winter à son égard. Il faut dire qu’elle était nouvelle et transférée, cette Alicia et qu’elle était courageuse, téméraire, préférant agir que laisser faire. Les deux jeunes filles se lièrent vite d’amitié, et au bout de quelques mois, elles ne se lâchaient plus.
Les années passèrent, et elles entraient enfin au collège. Dans le même collège, celui qu’elles avaient choisis ensembles, pour être ensembles, encore. Tout se passa bien, le bizutage disparut complètement et Winter pouvait enfin gambader dans les couloirs sans se sentir menacée ou autre.
Mais le bonheur n’est qu’éphémère. Il ne dure jamais, jamais assez. Et à sa quatrième, ses parents divorcèrent. L’envie d’aimer n’était plus. L’amour s’était consommé, au fil des années. Il n’y avait plus cette magie, plus ce désir, plus ce sentiment. Il n’y avait plus rien, tout simplement. Et la meilleure décision était de se séparer, prendre des chemins différents. Du moins, c’est ce que pensaient les parents de la jeune fille. Un système a été établi pour que, toutes les deux semaines, les enfants aillent habiter chez l’autre parent. Alors il n’y avait pas vraiment de problèmes.. Pas vraiment. C’était juste quoi ? Différent, beaucoup trop même. Et voir que sa mère allait se remarier dans peu de temps et que son père en voyait une autre était juste insupportable pour Winter. Le pire vint après. Quand sa mère leur annonça qu’elle partait vivre en Amérique avec son mari, cet étranger, et que les enfants, resteraient avec leur père.
Tout semblerait parfait, si seulement celle qui devint sa belle-mère ne détestait pas Winter et Ethan. Le quotidien devint rapidement l’enfer, avec les règles strictes, leur belle-mère étouffante.. Quand Ethan se décida enfin d’avoir un appartement à lui, Winter n’hésita pas une seconde de plus, elle partit vivre chez son frère, loin de cette sorcière qui avait ensorcelé son père.
Peu de temps après, Winter mourut. Percutée par un camion, ayant manqué de vigilance, de prudence. Mais ça, elle ne le sait pas. Elle ne sait rien de sa mort. Elle a tout oublié, à peine se souvient-elle de son identité. Quelques jours plus tard, ou quelques semaines, qu’importe, la jeune fille se retrouva plus ou moins à Ghost Gakuen. Comment et pourquoi ? Personne ne le sait. Encore moins elle, qui ne s’est pas rendue compte qu’elle était morte. Alors elle continua de vivre, comme une vivante, naïve qu'elle fut.


And you ?
    âge : Alors en fait, vous prenez la moitié de l’espérance de vie d'un chameau, vous re-divisez en cinq, soustrayez neuf, multipliez.. [...] et donc, le résultat est mon âge.
    comment avez-vous découvert le forum : Le destin. ~
    comment le trouvez vous : Beau, quelle question. Tehe.
    code : Validé par Elune
    autre : J'suis un panda. Uiui, sans déconner. What a Face


Dernière édition par Winter L. Baskerville le Dim 12 Aoû - 13:45, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyVen 27 Juil - 11:43

    Hello et bienvenue !

    Une fiche qui a l'air prometteuse. *^* Je te laisse la finir tranquillement, le code est tout bon, avertis-nous dès que tu auras terminé. :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyDim 5 Aoû - 10:28

Hello et re-bienvenue in the forum /o/
Mais bref il te reste encore une semaine pour terminer ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyDim 12 Aoû - 13:48

    J'ai terminé ma fiche. \o/ L'histoire est bâclée, par contre. Pardooooon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyDim 12 Aoû - 14:33

    Youhou ! o/

    Fan de Pokémon en plus ! Ahah. L'histoire est sympa ( enfin j'veux dire, j'aime bien comment tu l'as faite o_o ), j'espère que Winter va un peu plus s'amuser ici qu'avec sa belle-mère. 8D

    Validée !
Revenir en haut Aller en bas
The director
PNJ
The director

Messages : 45
Date d'inscription : 30/06/2012

Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  EmptyDim 12 Aoû - 14:36

    Ta chambre sera la n°4.

    Évite de faire peur à tes colocataires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teru-no-uta.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Winter, pour vous desservir. ~  Empty
MessageSujet: Re: Winter, pour vous desservir. ~    Winter, pour vous desservir. ~  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Winter, pour vous desservir. ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une demande, une question, un problème : Cette section est faite pour vous !
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Édition n°1: Pour vous qui m'aviez tant manqué
» [Délire] Quel Vocaloid êtes vous ?
» Leakcim Waterfinder : Sourcier pour vous soutirer heu... soutenir, soutenir.[fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEST :: Le commencement :: Dossiers scolaires :: Validés-
Sauter vers: