Partagez
 

 Alec Lockheart

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptySam 14 Juil - 22:07


Alec Lockheart




    âge : 18 ans
    Nationalité : Irlandais
    Rang : Humain sans don
    Groupe : F*ck la police !



Caractère
Respecter le règlement ? Très peu pour moi. J'ai compris depuis bien longtemps que pour survivre dans ce monde il faut se battre, respecter ses propres règles. Je n'obéis à rien ni personne, je ne supporte pas la hiérarchie et qu'on m'ordonne de faire des choses. La hiérarchie, qu'est-ce que ça veut dire ça ? Pourquoi est-ce que des êtres humains seraient plus puissants que d'autres ? Parce qu'ils sont nés dans une famille riche ? Une famille qui glande toute la journée et baigne dans son fric ? Je ne supporte pas ce monde et ses injustices, j'ai un comportement révolutionnaire et si je trouvais un moyen de le rendre meilleur je le ferais. Pour l'instant la seule chose que je suis capable de faire, c'est de m'opposer aux lois et de rallier le plus de monde possible à ma cause. Je me donne corps et âme dans tout ce que j'entreprends et je ne fais jamais les choses à moitié. Soit c'est bien fait, soit c'est inutile de le faire. Je parle bien sûr là de tout : relations, cours, idéaux ... Je suis quelqu'un d'entreprenant qui n'attend pas que les choses lui tombent dessus mais agit de façon à obtenir ce qu'il veut. Ne croyez pas après ce que j'ai dit que je sois malheureux : bien au contraire. J'ai un but, une raison de vivre. Je mets bats au quotidien pour réaliser mon rêve, je suis entouré, ma famille est en bonne santé. Non, je n'ai pas de raison d'être malheureux.

J'ai un beau être un rebelle, ne rien respecter et être violent, j'attire facilement les gens. Ils doivent penser que je suis comme un personnage de livre et que je fais ça parce qu'au fond je me sens terriblement seul et que je cherche à attirer l'attention : ils sont tellement loin de la vérité. A moins que ce ne soit parce qu'ils ont peur que je me retourne contre eux, ce qui ferait d'eux des hypocrites. Dans tous les cas, je suis plutôt méfiant et je trie mes relations avec soin. Je n'accorde réellement ma confiance qu'à peu de personnes, celles qui me paraissent spéciales. Et plus aux filles qu'aux garçons, bizarrement. Je me comporte différemment avec mes véritables amis : je suis doux, patient, protecteur et je rigole beaucoup. D'habitude je reste plutôt distant et froid, même si je m'autorise à sortir une petite blague de temps à autre. Il parait aussi que je suis un pervers et beaucoup de filles me fuient à cause de ça. Bon d'accord j'aime faire des remarques, d'accord les filles je joue avec ... Mais je ne le montre pas tant que ça ! Il faut croire qu'une réputation suit quelqu'un tout au long de sa vie. Je ne suis pas patient du tout et je déteste qu'on s'attaque à moi. Aussi je fais comprendre à la personne en question qu'elle a fait une erreur et je lui rends la monnaie de sa pièce à la hauteur de la gravité de son action : certes c'est immature et puéril, mais qui a dit que j'étais mature ? D'après moi, bousculer un peu est la meilleure solution pour faire rentrer une idée dans la tête.

Il m'est déjà arrivé de me montrer véritablement violent, bien que je n'aime pas vraiment ça. J'ai appris à me servir d'une arme, à manier un couteau. Je ne me suis jamais battu avec toutefois, je ne suis pas un meurtrier. Mais il m'arrive d'entrer dans de telles colères que je n'arrive plus à me contenir. Vous voulez savoir dans quel cas, par exemple ? Quand on touche à quelqu'un que j'aime. Quand plusieurs personnes en embêtent une seule. Quand quelqu'un abuse de son pouvoir, comme les professeurs ou le personnel. La liste est longue, je ne dirai pas tout. Je finis toujours par me calmer, rassurez-vous. Et vous même pouvez être capable de me calmer, si vous trouvez les mots ou les gestes pour. Comme tout le monde, j'ai besoin des gens pour vivre : être complètement seul me fait peur. J'aime recevoir de la tendresse et de l'amour, même si je suis bien trop fier pour l'avouer. Je suis plutôt égoïste et j'agis sans réfléchir, mais au final ça ne correspond pas avec mon image d'un monde meilleur où tout le monde s'aimerait et serait heureux. Alors je fais demi-tour et je tends la main à ceux qui en ont besoin, quitte à devoir m'excuser : la honte suprême. Mon comportement a quelque chose d'amusant, je dois bien le reconnaître : je refuse d'avouer quand j'aime quelque chose ou quelqu'un. Imaginez que vous me fassiez manger une pizza succulente et que vous me demandiez ce que j'en pense. Je vous répondrai simplement que je ne déteste pas, sans le moindre sourire. Cela veut juste dire que j'adore. Nous vous inquiétez pas, j'ai l'air détestable mais je ne le suis pas. Je ne respecte rien que je suis le grand méchant loup. Tant qu'on ne m'énerve pas, je suis un garçon banal.


Physique
Alec Lockheart  960907437212001342357759

Je n'aime pas me décrire, ça me gêne. Et d'abord, pourquoi ça vous intéresse ? Vous faites partie de ces gens qui s'intéressent d’avantage à l'apparence qu'à ce qu'il y a à l'intérieur ? Et bien soit, je vais me présenter. Vous me trouverez certainement prétentieux, ce qui n'est pas totalement faux par ailleurs. Je ne dirais pas que je me trouve beau, simplement je suis bien dans ma peau et je m'aime ainsi. Même si je le pouvais, je ne changerais rien : il faut savoir s'accepter tel que l'on est, car on est né comme ça et pas autrement. Je ne passe pas mon temps à me plaindre de mon apparence pour qu'on me fasse des compliments. Je ne me vante pas non plus, parce que certains n'ont pas la chance de ressembler à quelque chose : aussi mieux vaut éviter de les enfoncer d'avantage. Je mesure environ un mètre 80 et j'espère ne plus grandir : c'est bien comme taille. Mon poids est proportionnel, je pèse 77kg. Ce n'est pas de la graisse, juste du muscle. Si je n'avais pas été un rebelle, j'aurais sans doute fait partie des athlètes. Il est important de prendre soin de son corps. Vous n'avez jamais remarqué ? Quand on se sent bien dans son corps, on se senti bien dans sa tête. Ce n'est pas un comportement superficiel que de faire attention à son image : c'est la société qui nous y pousse chaque jour, avec son culte de l’apparence.

Mais le corps n'est pas la seule chose importante : le visage aussi. Il parait qu'au premier coup d’œil, j'ai l'air froid et méchant voire inaccessible. Vous aussi, vous trouvez que c'est le cas ? Pas très engageant ni flatteur, mais c'est mieux qu'être laid. Au moins ainsi je vous donne froid dans le dos, vous ne restez pas insensible devant moi. A cause de mes origines irlandaises, j'ai une peau plutôt pâle qui me donne un petit air maladif et fragile. Mais ne vous fiez pas aux apparences, jamais. Je ne tombe jamais malade et je suis très résistant, sauf à un seul fléau : les coups de soleil. Ce truc rouge horrible qui vous colle à la peau pendant plusieurs jours, avant de vous faire peler et vous gratter les jours suivants. Je garde généralement une capuche sur la tête, pour que ça n'arrive pas. De toute façon, je ne suis pas du genre à m'afficher à moitié nu. Je suis un peu pudique, il faut croire. Mais là n'est pas la question, je parlais de mon visage. J'ai des cheveux noirs toujours en bataille pour donner un petit côté cool et décontracté. Ça me permet d'avoir une excuse pour ne pas me coiffer, et les filles aiment ça. Que demander de plus ? Mes yeux sont gros clairs quand il y a beaucoup de lumières et tirent facilement vers le noir. Comme je trouve ça trop banal, j'ai décidé de porter des lentilles rouges. Ça ne se voit pas que c'en sont et rend mon regard sanglant. Sympa, non ? Ça fait un contraste plutôt surprenant avec ma peau, forcément. Vous ne verrez pas souvent une autre expression faciale sur mon visage qu'un sourire moqueur. Mais comme tout le monde, il m'arrive de sourire, parfois. J'évite de montrer ce que je ressens, c'est à mes yeux une preuve de faiblesse.

Je n'ai pas de style vestimentaire particulier. Ne dites surtout pas que je suis gothique, je ne vais pas apprécier. Non je n'ai rien contre les gothiques, mais le fait de suivre un mouvement vestimentaire est une des choses que je combats : je suis pour la liberté et l'unicité de chacun, pas pour des gens qui sont tous les mêmes en voulant être uniques. Vous suivez ? Certes je porte beaucoup de noir, mais c'est seulement parce que c'est une couleur sobre et classe, qui va avec tout. Je ne porte presque que ça, des couleurs sobres : noir, marron, blanc .. Du rouge aussi parfois, j'aime énormément cette couleur qui rappelle le sang. En fait, tant que j'ai l'air jeune et cool, ça me va. Je mets toute sorte de vêtements : du jean slim au pantalon qui laisse entrevoir le caleçon,du débardeur à la chemise ... Je porte également des accessoires : j'ai plusieurs piercing aux oreilles et une chaîne en argent sur laquelle est accroché un pendentif en forme de triskell. C'est un symbole irlandais et je suis très attaché à mes origines. J'ai même décidé de me le faire tatouer sur le poignet, d'ici quelques mois. Il y a bien des vêtements que je déteste particulièrement porter : ce sont ceux de sport. Les jogging, c'est ignoble non ? Un jour ma sœur m'en a acheté un rose pour me faire une blague, je l'ai brûlé.


Histoire
Once Upon a Time ...


Quelqu'un poussa un cri horrible. Allongé dans mon lit, je tentai de recouvrer mes esprits : premièrement, le cri venait de la pièce d'à côté. C'était un cri de fille : ma sœur. Je me levai en sursaut, dérapai et manquai de tomber. Mais je ne pouvais pas risquer de glisser maintenant, ma sœur était en danger. Je repris mon équilibre et sortis de ma chambre en courant. Je n'avais pas pris le temps de trouver de quoi la défendre, mon instinct m'avais poussé à ne pas perdre une minute. j'ouvris sa porte d'un coup de pied, prêt à bondir sur la personne qui voulait lui faire du mal. Elle était debout sur son lit, l'air terrifié. Elle montra le mur d'en face du doigt et je tournai la tête, le cœur battant à toute allure. Une araignée descendait lentement et sereinement. Je la jetai par la fenêtre et retournai me coucher, soulagé. Telle était ma famille, banale, avec les mêmes peurs que les autres. Mais je ne pouvais m'empêcher d'avoir peur. Moi, je ne menais pas une vie respectable et ça finirait par leur retomber dessus, c'était certain. Et c'était ma hantise. Ils pouvaient faire du mal à qui ils voulaient, sauf à ma sœur. Pour elle je pourrais tuer, massacrer n'importe qui.

Nos parents étaient employés d'une petite usine de vêtements. Nous n'avions pas énormément d'argent pour vivre mais nous n'étions pas malheureux. Toutefois nous ne mangions pas toujours à notre faim et mon entrée au lycée ainsi que celle de ma sœur au collège allait devenir un problème. Désireux de vouloir les aider, je commençai à 15 ans à faire des bêtises. Je savais que ce n'était pas bien et que j'aurais mieux fait de rester à ma place, mais je refusais que nos géniteurs se tuent au travail pour nous. Je trafiquais avec les racailles du coin, volais ... Jusqu'au jour où j'ai décidé de les laisser tomber pour travailler seul. Ce n'était pas équitable, ils m'arnaquaient. Et ils l'ont très mal pris. L'un d'eux a même menacé d'aller rendre visite à ma sœur, une nuit. Pour moi c'était des menaces bidons, ils n'oseraient pas s'attaquer à ma famille. Alors je continuai mon petit business, remplissant peu à peu mon compte en banque. Je disais à mes parents que je rendais service à des gens et eux me croyaient, fiers de moi. Ils étaient fiers et moi je les ai déçus. J'ai commencé à sécher les cours, fréquenter les mauvaises personnes, fumer, boire. C'était totalement l'opposé du mode de vie que je prônais, où chacun s'aimerait et s'entendrait avec son prochain. Mais la vie était si injuste qu'elle avait fait de moi un preux chevalier défoncé et il était trop tard pour reculer.

Ils se sont bien introduits chez nous. Une nuit, ma sœur s'est mise à hurler. Pensant que c'était encore le coup de l'araignée, je ne bougeais pas. Mais quand mes parents se sont mis à crier et que j'ai entendu des rires, j'ai compris. J'ai pris la batte de baseball que mon père m'avait offert pour mes douze ans et je suis sorti de ma chambre. Ils étaient trois, l'un tenant ma mère, l'autre menaçant mon père et le dernier occupé à faire peur à ma sœur. Je n'ai pas hésité, je les ai frappé et ils se sont écroulés. Puis ils sont rentrés chez eux, terrifiés. Ils ne porteraient pas plainte, ils étaient en tort. J'aurais pensé avoir un peu de reconnaissance de la part de mes géniteurs, mais ils ne voulurent pas me croire quand je dis que je ne les connaissais pas. Je dus leur déballer toute l'histoire et ils furent si déçus de moi qu'ils décidèrent de m'envoyer loin, dans un endroit où je ne pourrais plus faire de bêtises et où je serais sevré de toutes ces "conneries". Ghost Gakuen, voilà la destination qu'ils choisirent. Bizarrement, ce nom sonnait agréablement à mes oreilles. Peut-être la vie allait-elle être moins dangereuse et plus excitante. Joyeux et de bonne humeur, je pris ma valise et poussai les grilles de l'établissement sans un regard en arrière.



And you ?
    âge : 17 ans D8
    comment avez-vous découvert le forum : Par Edward ! Entre admins de forums débutants, faut s'entraider !
    comment le trouvez vous : Charmant **
    code : a plus °3° by Eddy
    autre : J'aime les trains !


Dernière édition par Alec Lockheart le Mar 17 Juil - 23:04, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptySam 14 Juil - 22:12

    Bievenuuuuuuuuuuu Alec ♥ !
    Bonne chance pour la suite de ta fiche o/
    EDIT : et le code est bon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyLun 16 Juil - 11:35

Bienvenu sur le forum o/
Ah enfin un humain tout simple tout gentil *^*
Bonne chance pour la suite de ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyLun 16 Juil - 15:54

Haha, merci beaucoup o/ Je finirai ma fiche ce soir, promis D8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyMar 17 Juil - 23:06

Tu avais pas dit que tu finissais ta fiche hier ? DU NERF !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyMer 18 Juil - 0:33

Azi wesh, elle est finie ma fiche D8 J'ai mis du temps, j'ai bâclé l'histoire mais tant pis j'y arrivai pas mieux hier, demain ou dans un mois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyMer 18 Juil - 11:10

    Je te valide o/
    N'oublie pas d'aller recenser ton avatar et j'aime ta phrase du jour 8D
Revenir en haut Aller en bas
The director
PNJ
The director

Messages : 45
Date d'inscription : 30/06/2012

Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  EmptyMer 18 Juil - 11:19

    Tu es à présent dans la chambre n°3.
    Attention, on ne frappe pas les filles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teru-no-uta.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Alec Lockheart  Empty
MessageSujet: Re: Alec Lockheart    Alec Lockheart  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alec Lockheart
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» alec ▲ the show must go on.
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» > On ne force pas une curiosité, on l'éveille. [PV Alec]
» Solve it ! [PV : Alec ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEST :: Le commencement :: Dossiers scolaires :: Validés-
Sauter vers: